Installation de FreeBSD 10.0

Installation de FreeBSD 10.0.

I) A partir de l’ordinateur de développement :

1) Répertoire de travail :

[~] ➔ mkdir -p RASPBERRYPI/Freebsd
[~] ➔ cd RASPBERRYPI/Freebsd/

2) Téléchargement de l’image .iso :

[~/RASPBERRYPI/Freebsd] ➔ wget -c http://ftp.gnome.org/mirror/raspberrypi/images/freebsd/freebsd-pi-r245446/freebsd-pi-r245446.img.gz

3) Décompression :

[~/RASPBERRYPI/Freebsd] ➔ gzip -d freebsd-pi-r245446.img.gz
[~/RASPBERRYPI/Freebsd] ➔ ls -l
total 3812320
-rw-r--r-- 1 util01 util01 3899999744 26 févr. 20:24 freebsd-pi-r245446.img

4) Insérer la carte mémoire SD dans le lecteur de carte mémoire

5) Vérification de la présence de la carte mémoire :

[~/RASPBERRYPI/Freebsd] ➔ sudo fdisk -l
...
Disk /dev/sdd: 3957 MB, 3957325824 bytes
61 heads, 60 sectors/track, 2111 cylinders
Units = cylinders of 3660 * 512 = 1873920 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disk identifier: 0x00000000

   Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System
/dev/sdd1   *           3        2112     3860480    b  W95 FAT32

6) Si la distribution monte automatiquement la carte, démonter la carte :

[~/RASPBERRYPI/Freebsd] ➔ sudo umount /dev/sdd1

7) Copier l’image .iso sur la carte mémoire :

[~/RASPBERRYPI/Freebsd] ➔ sudo dd bs=4M if=freebsd-pi-r245446.img of=/dev/sdd929+1 enregistrements lus
929+1 enregistrements écrits
3899999744 octets (3,9 GB) copiés, 779,15 s, 5,0 MB/s

8) Enlever la carte mémoire, l’insérer dans le Raspeberry Pi et mettre sous tension le RPi

II) A partir du Raspberry Pi :

1) Connexion :

Nom de connexion : root
Mot de passe : freebsdarm

Par défaut, le clavie est en « qwerty », pour le mot de passe, il faut donc taper : freebsdqr,

2) Post-configuration :

– Clavier en français:

Ponctuel :

root@fbsd-pi:~ # kbdcontrol -l fr.iso

Permanent :

Ouvrir :

/etc/rc.conf

Ajouter :

keymap="fr.iso.acc"

– Encodage des caractères :

Ouvrir :

/etc/rc.conf

Ajouter :

font8x16=iso15-8x16.fnt
font8x14=iso15-8x14.fnt
font8x8=iso15-8x8.fnt
mouse_start=3

– Charset

Ouvrir :

/etc/login.conf

Ajouter :

:charset=ISO-8859-15:
:lang=fr_FR.ISO8859-15:

– Serveur de temps :

Ouvrir :

/etc/rc.conf

Ajouter :

ntpdate_enable="YES"
ntpdate_flags="-u -b"
ntpdate_hosts="fr.pool.ntp.org"

3) Installer un logiciel :

– Mise-à-jour des source des paquetages :

root@fbsd-pi:~ # portsnap fetch update
root@fbsd-pi:~ # portsnap extract
root@fbsd-pi:~ # portsnap update
root@fbsd-pi:~ # cd /usr/ports/ports-mgmt/pkg
root@fbsd-pi:/usr/ports/ports-mgmt/pkg # make install clean
root@fbsd-pi:/usr/ports/ports-mgmt/pkg # pkg2ng

– Installer un logiciel

root@fbsd-pi:~ # cd /usr/ports/editors/nano
root@fbsd-pi:/usr/ports/editors/nano # make install clean

Autres logiciels :

/usr/ports/sysutils/screen
/usr/port/misc/mc
/usr/ports/games/0verkill

III) Lien :

http://www.raspberrypi.org/archives/3094
http://bepo.fr/wiki/Console_FreeBSD
http://www.freebsd.org/doc/fr/books/handbook/portsnap.html
http://chtigual.free.fr/joomla/index.php?option=com_content&task=view&id=119&Itemid=131
http://www.raspberrypi.org/phpBB3/viewtopic.php?f=85&t=30148

4 commentaires sur “Installation de FreeBSD 10.0”

  1. Note importante : Penser à mettre les dernieres versions des fichiers (START.ELF etc) indiqués ici :
    https://wiki.freebsd.org/FreeBSD/arm/Raspberry%20Pi

    Question :
    Je n’ai pas d’écran ni de clavier à brancher sur mon R-Pi. A tout hasard (rêvons), est-ce qu’un serveur SSH est opérationnel sur cette image FreeBSD (avec un mot de passe par defaut) juste pour le premier démarrage histoire de configurer ce qu’il faut à partir d’un autre ordi ?

  2. Je me réponds à moi-même … 😉

    – OUI il y a un serveur SSH démarré dès le départ
    – OUI il y a un mot de passe par defaut pour root dès le départ (cf dans cet article bien fait)

    … mais pas possible de connaitre l’adresse IP affectée au Raspberry-Pi (via le DHCP), donc pas possible de se connecter en SSH, donc obligation d’avoir un écran et un clavier pour la premiere fois.

    Après on colle une IP statique dans rc.conf et on y accèdera dorénavant via SSH (pour faire tout ce qu’il y a à faire 😉 ).

  3. Pour ce qui est de la première adresse IP, moi, je la trouve via l’interface de ma box.

    Autre possibilité, utiliser le nom de la machine, raspberry-pi chez moi (je n’ai pas la même version de l’image, le clavier est en français, le mot de passe est différent, il se pourrait aussi que le nom soit différent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *